merci Amaury!

Publié le par gras teint





Le plombier n'est pas mort. A la place du petit chauffe-eau grisâtre qui inondait notre évier d'un mélange d'eau et de rouille orange dégueulasse peu ragoûtant, il nous a installé un gros chauffe-eau blanc brillant qui inonde notre évier d'une eau claire et limpide. En engueulant son collègue parce que quoi tu arrives en retard à cause du contrôle technique et alors la dame elle doit partir, et quoi on t'a donné ce chauffe-eau là mais il est plus gros que celui qu'on enlève et on va devoir casser le mur, et quoi tu n'as pas une barre de 15 dans tes outils mais tu es plombier ou pas, et comment je fais pour casser le mur, hein ? Hein, tu me réponds s'il te plaît ? Tu ne sais pas réfléchir, tu n'es bon qu'à porter des choses eh ben porte-moi donc ce chauffe-eau de trente tonnes tout seul, attention à mon pied qui est sur ton chemin si tu veux pas que je te casse la tête!
La seule explication rationnelle au calme du collègue est double (donc en fait, yen a deux, oui bon, voilà.) Soit il est en fait un moine boudhiste profondément croyant en les bienfaits du zen mood, soit il se tape la femme de son chef. La natte noire ficelée qui pendouillait de sa nuque me ferait plus pencher pour la première hypothèse. Mais bon, je ne sais pas trop si on peut se fier à mes intuitions... J'avais l'intuition que le nouveau chauffe-eau ne fuirait pas, par exemple.

Commenter cet article

Paolo 04/10/2009 17:22


oui, mais l'eau qui fuit est chaude ou pas ? parce que hein, sinon, de quoi s'plaint-on ? Mais moi, je prefere la deuxième solution, ça laisse mon imagination défiler de sombres intrigues et de
mesquineries cachées, et ça, j'aime. quoique, j'aime les zens aussi. mais il est encore vivant, donc tout va bien :D


gratin 05/10/2009 09:36


Il est encore vivant, il est encore vivant... Il est sorti vivant de l'appart en tous cas. Mais bon, on sait pas ce qui s'est passé dans le camion.