Capitaine Françoise -Stéphane Rubin

Publié le par gratin

CapitaineFrancoise.JPG

 

 

D'aucuns savent que je suis actuellement en stage dans une chouette librairie. D'autres savent que cette chouette librairie a accueilli avant moi un écrivain. Un vrai. Qui s'est installé, avec ses feuilles et son stylo (ou son ordinateur, ou sa machine à écrire, qu'en sais-je ?) dans un coin de la librairie, à l'affût d'événements cocasses, dramatiques, insignifiants mais profonds, l'encre prête à jaillir en même temps que l'inspiration. Et puis un jour (toujours avant que j'arrive) il est parti. Il est revenu parfois, les samedis après-midi, partager un brin de causette et un panier de tuiles du pâtissier du coin... Tout en finalisant son texte, désormais à l'abri des regards, bien au chaud chez lui (ou à la terrasse de cafés, ou au bord du périph, qu'en sais-je ?)

Le résultat, le voilà ! Stéphane Rubin, écrivain, chroniqueur, déjà auteur de Ces petits riens si parisiens, s'est donc immergé au milieu des libraires pour créer son personnage. Françoise, libraire bretonne en constante ébullition, aussi rêveuse que râleuse -et inversement, prépare la venue de son auteur préféré... Elle navigue entre demandes des clients et exigences de l'éditeur, et tente de garder le cap malgré la houle des imprévus. 

Le parti-pris de l'écriture est un poil risqué (on n'a absolument rien d'autre que les pensées de Françoise) mais prenant : on suit avec plaisir les aventures de cette libraire un brin allumée. Un petit roman frais, drôle,  qui se lit d'une traite : embarquez !


EXTRAIT :

Je ne veux pas retourner dans le magasin. C'est tous des cons. Pourquoi je me donne du mal ? Personne ne fait attention. Je ne serais pas là, ce serait pareil. Je vais me coucher sur le banc et mourir comme une moule. Asphyxiée de chagrin. Marie-Jo mettra un panneau noir : "Ci-gît Françoise la moule, vaincue par la fatalité."

Capitaine Françoise, Stéphane Rubin, 237pages, 15euros

http://www.mon-libraire-ce-heros.com/

 

(disponible sur commande directement à l'auteur ; petitmot@petitsriens.com )

Publié dans roman français

Commenter cet article

el steffo 12/07/2012 19:36

Ouais trop cool l'adresse du site sous la toph' du quinbou,
C'est de la balle de gueuzeblo qui mérite un bizou.
Yo !

El Steffo 24/06/2012 21:51

Rhooooo ! M&M's ! M&M's !
Du fond des bois touffus résonne ce cri moussu : Merci Mélanie !

Oui, merci touplaing pour l'éloge de "Capitaine Françoise". Je voulais le faire lire tout de suite à deux amis scribouillards mais Marcel est déjà couché pour avoir trop goûté et Raymond ne pense
qu'à son bouton perdu, tout lui passe pardessus (ok, ok, je sors… de l'S…)

Evidemment, mon œil a ensuite suivi ton sentier gratiné à reculons, à reculons, à reculons, sans pouvoir s'arrêter et il n'est même pas tombé tu sais, ou alors seulement sur des propos joliment
tournés. Nan mais, sérieux : t'as de la patte, Agathe. T'as du style, Odile. A quand une fiction sur papier ?
Oh, et bon anniversaire de juin à ta prose netienne, trois ans sur l'établi sans lâcher le rabot, c'est bö.

Je saurai maintenant où revenir pour résister gaiement à Dieu en string dentelle, à cette pute de J.K. et son bâtard à balai, aux chiens sans poils qui ne connaissent pas la cire, aux armoires à
pharmacie parfois trop remplies et à la déception en costume de frisé.

Merci aussi pour ta deuxième fiche de lecture que j'ai découvert chez Atout Livre en ton absence et qui a déjà hameçonné plusieurs clients. Je m'en inspire pour convaincre les libraires que je
démarche.

Aplutare en prose ou en vrai, avec des mots ou des tuiles.

Stéphane.

mélanie 01/07/2012 02:35



hou, merciiiiiiiii !!! :)


 


(j'ai reçu le mail m'informant de ton commentaire hier soir vois-tu ! Tout vient à point...)


à très bientôt !!