et je suis pas martienne non plus.

Publié le par gras teint




Souvent, les gens essayent de trouver mes origines. Bon, souvent... deux fois en fait. Trois en vrai mais il y a une fois je me rappelle plus trop et après je vais devoir inventer encore plus que d'habitude, et les gens qui croient que tout ce que j'écris est complètement vrai se sentiront floués. Donc, en hommage à mes lecteurs crédules -y'en a-t-il ?- on va se restreindre aux deux fois dont je me souviens à peu près.

Le premier c'était il y a deux ou trois ans déjà, un homme, dans la rue :
-eh mademoiselle vous êtes charmante!
-ah bon, merci (oui, c'était il y a deux ou trois ans, je croyais encore à cette époque qu'il est possible de répondre gentiment à ce genre d'approche -pas trop méchante admettons-le- et de quand même faire comprendre au monsieur en rut qu'il me laisse tranquille, merci. J'ai évolué depuis.)
-vous êtes jolie, vraiment.
-c'est gentil. Bon, je dois aller faire des courses.
-c'est quoi votre prénom ?
-(petit soupir -pas méchant) Mélanie.
-ah, et vous êtes arabe non ?
-euh... non.
-mais si, vous êtes arabe. Tu viens d'où ?
-je vous assure je suis pas arabe, je suis née à Clamart.
-allez, faut pas avoir honte.
-mais je n'aurais pas honte d'être arabe si j'étais arabe... je vous jure, je suis née en France de parents nés en France.
-mais t'as un visage arabe.
-ah bon ?
-oui, c'est un compliment hein.
-...merci.
-eh, tu veux que je te paye un verre ? entre arabes.

La deuxième fois c'était il y a deux ou trois mois, en magasin. Je m'occupais de rien d'autre que de mes strings quand une cliente est entrée.
-Bonjour Madame, qu'est-ce que je peux faire pour vous ?
-oh rien mademoiselle, je regarde. Je passe dans le quartier et je cherche un cadeau mais je voudrais chercher toute seule.
-très bien, je vous laisse faire un petit tour dans le magasin.
-oui, d'habitude je ne viens pas ici, mais là je vais me faire opérer. (nous repérons ici la cliente de profil numéro quatre : la petite vieille seule qui a besoin de raconter sa vie. Attitude à adopter : patience, gentillesse et patience -oui, il faut une double dose de patience en général)
-ah bon ?
-oui, un truc au foie, il faut que j'aille à l'hôpital.
-ah, et du coup vous avez besoin d'une chemise de nuit ? Plutôt manches longues ?
-non mais je préfèrerais un pyjama.
-très bien, plutôt en coton ou dans un tissu plus sophistiqué ?
-vous êtes portugaise vous.
-pardon ?
-si, si, vous êtes portugaise.
-euh... pas du tout.
-oh, c'est pas la peine de mentir, je le vois bien.
-mais je ne mens pas, je vous assure.
-vous êtes quoi alors ?
-française.
-non, vous êtes portugaise. Tous les gens petits en France, c'est des portugais. Tous.
-ah bon ?
-oui oui oui, je vous assure.
-d'accord ... alors, ce pyjama ? plutôt manches longues, on va vers des jours plus froids...
-aaaah *sourire ravi*, ça me fait plaisir de voir une portugaise.

Commenter cet article

Paolo 09/10/2009 19:27


le type arabe, on me l'a déjà fait, et c'était des flics pour un controle d'identité... mais non, tu n'es pas une martienne : il n'y a pas de femmes sur mars, tout le monde sait qu'elles viennent
de vénus, nameoh... et petit ps : j'ai presque fini l'article inspiré de l'after-chèvre :D


gratin 10/10/2009 07:19


ouais!! j'attends ça avec impatience!