GCM I < 3 U (texto power)

Publié le par grr atteint




Je devrais pas écrire de nouvel article. Je devrais même pas être encore levée à cette heure-là. Je devrais être chez ma maman, le ventre plein de raclette, les yeux plein de ciné, les oreilles pleines du silence de la campagne...
Bien sûr, si on va par là, on finit dans les (à lire d'une voix perçante) "et ils devraient pas être aussi méchants les hommes et la guerre c'est pas très bien, et la pollution non plus moi j'ai vu un caca de chien sur un trottoir un jour c'est moche et ça pue"

Mon frigo est très attaché à moi on dirait. Il a compris que je partais une semaine, il s'est dit qu'il n'y survivrait pas, il s'est suicidé. Ensuite ya eu un espèce de complot entre ma coloc, son père et mon oncle électricien, qui ont dit que peut-être il y a un pb sur l'installation électrique. J'ai essayé d'appeler mes proprios mais ils font aussi partie du complot apparemment, ils ont pas répondu. Soit disant ils sont en week-end. Du mercredi au lundi c'est ça oui. C'est pas un week-end, ça, c'est un rateau madame.

Je devrais pas être ici, je devrais peut-être pas faire l'ermite non plus. "Non mais normalement j'étais en vacances et on se voyait pas, donc on va quand même pas se voir d'accord ?"
Je devrais peut-être pas faire ça avec une seule personne surtout. Mais il était d'accord alors.



Comme tout ce qui est au-dessus n'a aucun intérêt une fois de plus, on va parler d'un truc intéressant (ceux qui ont soupiré en disant ah, c'est pas trop tôt, peuvent sortir)

Bref, on m'a forcée à écouter Grand Corps Malade. On m'a engagée comme vacataire au théâtre de Noisy, on l'a fait venir et on m'a dit d'aller dans la salle pour surveiller que les gens qui sortent se pètent pas un os en dégringolant l'escalier farceur. Et bien sûr personne a voulu sortir, c'était une arnaque tout ça, je le savais.

Moi je me disais, Grand Corps Malade, slam, voix grave, jolis textes à ce qu'il paraît, mais bon, une heure et demie de slam, eurkf, je vais réussir à sortir que mon corps, ma tête passera plus la porte tellement elle aura enflé. Eh ben pas du tout ma pauvre Lucette, non non non.
Grand Corps Malade c'est une voix prenante sur une musique entraînante.
Grand Corps Malade c'est des textes bien ficelés, joliment ciselés, souvent drôles et parfois engagés.
Grand Corps Malade c'est de la générosité et de l'humilité en toute simplicité.
Grand Corps Malade j'en suis tombée amoureuse ce soir-là (quoi vous croyiez que j'allais réussir à tout faire rimer ?)

... enfin moi je parle de Grand Corps Malade sur scène, hein. Je vais sans doute quand même pourquoi pas peut-être acheter les CDs.

Commenter cet article

Paolo 16/11/2009 18:52


mon précédent message ne veut rien dire, certes. j'ai été coupé par la censure qui n'a pas voulu que je mette mes caractères ! bref, tout ça pour dire que GCM, c'est bien, mais je le trouve ultra
répétitif. sinon, quid de cette non-avalanche d'articles ? on veut !^^


gratin 17/11/2009 13:06


rho, répétitif ? moi ça a été. Il se renouvelle vachement dans les thèmes, l'accompagnement (qui change beaucoup beaucoup sur scène et contribue sans doute à faire passer l'heure de slam) Et en
plus il fait des petites saynettes marrantes avec ses musiciens. Non non, GCM, c'est sympa et pas lassant en concert hein, faut y aller! :)


Paolo 16/11/2009 15:57


tu peux aussi aller au sunset jusqu'à mercredi, ya Bjorn ! et toujours génial. mè gcm,me