Prenez le pouvoir qu'y disaient, ensemble tout devient possible, qu'y disaient, le changement, qu'y disaient, la France, qu'y disaient...

Publié le par gras teint

sarkozy-charb.jpg
Alors voilà, moi je trouve que ce serait mieux si :
-on n'avait pas le droit de faire des sondages avant les résultats.
-chaque candidat était invité disons une heure sur une chaîne de télé et doive répondre aux mêmes questions, posées par des journalistes soucieux d'objectivité et de clarté.
-plus de gens avaient voté Jean-Luc.
Evidemment ce serait encore mieux si :
-les gens s'en foutaient tellement des sondages que l'actu ne pourrait pas tourner autour de ça.
-chaque candidat avait des idées en lesquelles il croyait réellement et les présentait dans le but sincère de trouver des solutions pour résoudre les problèmes auxquels font face les habitants du pays.
-Philippe était au deuxième tour.
Mais voilà, ce qui va se passer c'est que soit :
-Nicolas revient.
-François passe.
Et soudain le monde est un peu plus triste.
Heureusement il reste le Printemps de Bourges. Les bières et le martini sont mon opium du peuple. Ainsi que les copains, la batukada, la chatte enceinte croisée sur le chemin des marais, les coupes de cheveux, les dialogues en franglallemand (how do you do, yau d'poelle ?), la culotte de miss Pamplemousse et le chanteur de Debout sur le zinc qui nous dit que nous voir rester à sauter malgré la pluie ça le touche beaucoup. Mais mec, on était bourrés c'est tout.
(ps : dessin de Charb, pour Charlie Hebdo faut-il le mentionner)

Publié dans lifeislifeblablablabla

Commenter cet article

MeL 08/05/2012 18:07

Haaaaaan t'as vu Simon Mimouuuuuun.
Bon moi aussi j'ai déjà vu Simon, mais même.

mélanie 08/05/2012 22:09



c'est le chanteur de Debout sur le zinc Simon Mimoun ? Je l'ai presque touché alors, il a fini par descendre dans la foule avec son micro et tout. T'es jalouse hein. :)



Paolo 05/05/2012 12:25

En tant que sondeur, je dis +1 (avec le début =D)
En fait, je pense que certains médias sont tellement en manque de contenu qu'ils en fabriquent en commandant des sondages qui deviennent tellement nombreux qu'ils n'apportent plus aucune
information. Nan mais sérieusement, il est tout à fait normal d'avoir quelques sondages afin d'avoir un véritable aperçu de la société de temps en temps. Mais là... 99 depuis le début de la
campagne (chiffre arrêté au 22 avril, donc...). Le pire dans tout ça, c'est que les sondages politiques publiés représentent à peine 25% des sondages politiques commandés : les partis sont
extremement demandeurs en interne. La palme revient conjointement à l'UMP et ... au Front de Gauche. C'est eux qui ont commandé le plus de sondages en interne. Hm. Après, on accuse les sondeurs
:/
Et à signaler : quand est-ce que un média apprendra à lire correctement un sondage ? Pour info, d'après ceux que j'ai devant moi, il n'y a pas de plantages : les chiffres du 1er tour sont
exactement ceux prévus.
Et en tant qu'électeur centriste... Vivement le "changement". Et le concert de ce soir :D

mélanie 09/05/2012 09:59



tu connaissais ce site paolo ? un copain m'a filé l'adresse, je vais y perdre des heures et des heures je le sens... 


http://www.acrimed.org/



marianne 02/05/2012 09:14

Ce serait bien aussi, que les questions des journalistes soient un minimum pertinentes. J'ai entendu l'autre fois : "vous êtes le candidat du changement, pourquoi vous venez sur le plateau ? Vous
faîtes comme les autres, c'est pas du changement" ou encore "Que pensez vous des lunettes de joly ?"
I m'énèrvent ! M'enfin moi j'y crois encore au changement. Ce sera pas le nirvana, mais j'éxecre notre napoléon moderne.